lundi 27 mars 2017

partie 1-2: le Verbe, l'humain et l'ego


Les 33 versets de cette partie traitent du Verbe (celui qui a tout créé), de l'être-humain et de l'ego qui n'est pas l'ennemi que beaucoup croient.





1-2-1

La Terre, le Soleil et les étoiles
Viennent de L'Un, de son Verbe en action


1-2-2

Le Verbe soutient les planètes et les étoiles
Il garde la Terre à bonne distance dans Sa course parfaite


1-2-3

La planète où tu es a La Perfection du Verbe
Contenu en chaque chose et en chaque créature


1-2-4

Par le Verbe les êtres de l'océan ne se noient pas
La vie leur vient dans l'eau mêlée et de chaudes fumées

L'énergie primordiale de la vie, le Verbe ou Saint-Nom, (Esprit-Saint) donne vie à toutes choses et si elle doit passer par des réactions bio-chimiques cela n'enlève rien au côté spirituel, à la Grâce de la vie. La science n'est pas l'ennemie de la spiritualité, quand elle est soutenue par une expérience vraie.


1-2-5

Par le Verbe, les arbres se nourrissent d'eau, de lumière et de gaz
à leur tour ils font vivre d'autres êtres

La perfection de l'Unité fait qu'en toute harmonie les êtres vivent les uns avec les autres en parfaite symbiose. Seul le libre-arbitre donne à l'être-humain la possibilité de déroger à cette harmonie en polluant sa planète.

1-2-6

La Création chante les louanges de L'Innommable
Dont Le Nom entendu libère des ténèbres

Qui connaît l'harmonie en soi la reconnaît aussi en dehors de soi. Le Nom qui libère des ténèbres est le Saint-Nom, le Verbe, l'Esprit-Saint et ces ténèbres sont celles de l'ignorance ou nescience. L'ignorance est la non-Connaissance, cette Connaissance non-apprise.


1-2-7

La Perfection préside à la Vie que le Verbe donne
En ce monde offert pour revenir à Lui

Le monde qui t'est offert, pour revenir à Lui, est le lieu où peut s'accomplir ta destinée spirituelle, il est la scène de ta pratique, l'Observance. Le Verbe donne la vie, cette vie est parfaite, même dans ce que certaines consciences peuvent voir comme imparfait: la mort, la maladie, les séismes etc. Tout est la Lilà (le jeu) de L'Un et destiné à te faire connaître l'Unité. La dualité est là pour que tu connaisses l'Unité.


1-2-8

Le Verbe est en chaque être, petit et grand
Végétal, animal et humain, riche et pauvre
Remarquable et caché, le Verbe est en lui


1-2-9

Le soleil fait comme la Lumière
Le vent dans les feuilles, comme la Musique
Et le bonheur d'être vivant parle du Saint-Nom

La lumière du soleil fait comme celle qui brille en toi, la musique du vent dans les feuilles comme la Musique intérieure et le bonheur simple de la vie te parle du Saint-Nom. A ceux qui ont des oreilles pour entendre, des yeux pour voir et une sensibilité particulière pour le ressentir, l'harmonie des choses et des êtres parle du Saint-Nom, te renvoie à l'intérieur. On a tous vécu quelque chose comme ça, où un coucher de soleil, par exemple, a fait déborder notre ''cœur'' de paix.


1-2-10

L'âme, étincelle de L'Un par le Verbe contenu
Passe de vie en vie, de forme en forme, jusqu'à l'humanité

L'âme, dont la matière première est le Verbe, l'étincelle de vie, s'incarne de corps en corps, de végétaux en insectes, d'insectes en animaux jusqu'à l'être humain dans un seul but: l'accomplissement final, la Libération. Il faut de nombreuses existences humaines pour y arriver. Existence après existence l'âme se raffine jusqu'au point où elle peut se fondre en toute conscience dans L'Unité.


1-2-11

L'âme est conscience
Dans la cohorte des êtres sur la voie du retour

Les êtres sont tous les êtres-vivants et tous les êtres vivants sont sur la voie du retour à leur point de départ, l'Unité. Ce verset dit que l'âme est la conscience mais elle est la conscience grâce à l'ego. Sans ego l'âme n'est pas un individu conscient de lui-même.


1-2-12

L'âme vient de L'Un, la Grâce lui donne chair
Par l'ego offert, pour qu'elle prenne conscience

La plupart des gens confondent ego et faux-ego. L'ego permet à l'âme de dire je et puis oui et non. Le faux-ego a les caractéristiques qu'ils prêtent habituellement à l'ego. Le mot “faux-ego” est un autre mot pour dire “faux-soi”.


1-2-13

L'âme ne naît ni ne meurt avec le corps


1-2-14

Chaque incarnation donne à l'âme un peu plus de conscience

Chaque existence raffine l'âme, lui donne une expérience qui approfondit sa conscience. Corps après corps cette conscience se raffine, c'est tout le propos du samsâra, qui est le cycle des incarnations.


1-2-15

L'humain est à l'image de L'Un qu'un œil ouvert peut voir

L'Un fit l'homme à son image mais cette image n'est pas une image physique. Celui qui a le bon regard, grâce à la bonne pratique voit une manifestation, la lumière, de L'Un en lui.


1-2-16

L'humain est libre d'aller, ou de ne pas aller, au Royaume
Cette liberté en est La Clé


1-2-17

L'humain est le grand-frère des autres créatures
Il en est responsable et doit les protéger


1-2-18

L'humain n'est pas un, il y a en lui plusieurs états
Chacun dans le niveau auquel il appartient

Ces états sont le corps, le mental, l'âme, l'intelligence et la conscience profonde. Chacune de ces parties possède ses caractéristiques particulières qui ont toutes leur utilité.


1-2-19

Dans le monde, visible avec les yeux de chair
Il y a le corps de muscles, d'os et de sang


1-2-20

Les trois gunas font que le corps ressent le besoin où il est

Les gunas sont les trois énergies qui émanent de la Prakṛti, la Nature Originelle. Leurs différences conjuguées font ce que tu es.

Sattva : la stabilité, l'harmonie, la vertu. Sattva est léger, lumineux. Elle procure l'éveil, le développement de l'âme, apporte la joie. C'est le principe de l'intelligence.

Rajas : la turbulence, le mouvement, la motivation et la passion. Rajas est égoïsme, elle conduit à la désintégration. Elle crée de la douleur et de la souffrance, des fluctuations émotionnelles (peur, désir, amour, haine). C'est le principe de l'énergie.

Tamas : la lourdeur d'esprit, l'obscurité, l'inertie. Elle entrave et dissimule, c'est une force passive qui obstrue. Elle entraîne la dégénérescence et la mort. Elle confère l'illusion t'entraînant vers l'ignorance et l'attachement. C'est le principe de matérialisation.

Ces trois forces sont nécessaires dans les activités ordinaires mais possèdent également des implications spirituelles. Dans la manifestation les trois gunas se différencient, Sattva donne naissance au mental, Rajas génère la force vitale et Tamas engendre la forme et la substance à travers lesquelles le corps prend naissance.


1-2-21

Le mental conduit le corps et l'esprit
Pour rêver, ressentir la beauté de la Création

Le mental n'est pas l'ennemi du mystique, il a été crée par L'Un, tout aussi bien que le reste. Encore faut-il qu'il ait un maître. Le maître devrait toujours être la conscience. Sans conscience c'est le faux-ego qui apparaît et manipule le mental. Le faux-ego est une création de l'absence de conscience, le faux-soi.


1-2-22

L'ego donne la conscience et le choix

La conscience de soi et le choix de dire oui et de dire non, est le libre-arbitre. Sans libre-arbitre il n'y aurait pas de retour en toute conscience et liberté.


1-2-23

Sans ego tu ne serais pas
Ne resterait que l'océan sans conscience

Sans l'ego l'âme ne s'incarnerait pas.

1-2-24

L'ego est Grâce de L'Un pour que l'être
Puisse revenir à Lui en toute Liberté

L'amour spirituel est un amour donné pas volé et seule une conscience indépendante peut se donner, le libre-arbitre, donné par l'ego, est là pour donner à l'Homme l'indépendance nécessaire.

1-2-25

La mort corrompt la chair et la mémoire

La mémoire meurt avec le corps, le cerveau. L'âme ne se souvient pas de ses vies passées. Elle garde l'empreinte de ses expériences, ces expériences qui la raffinent à force d'incarnations mais les souvenirs factuels sont le fruit du cerveau. Le corps qui se corrompt fait que les souvenirs disparaissent. 


1-2-26

L'âme traverse la mort continuant vers la paix


1-2-27

L'âme vient gagner la conscience et choisir la Lumière

C'est le but de la vie. Il est possible d'avoir toutes sortes de buts dans l'existence: ouvrir un restaurant, faire des enfants, se présenter à l'élection présidentielle mais le but ultime est de gagner en conscience pour revenir à la Lumière.


1-2-28

Le faux-ego est inconscience

Le faux-ego naît de l'absence de conscience. La nature ayant horreur du vide, quand l'esprit n'est pas en conscience les forces de Rajas et de Tamas, deux des trois gunas, les plus “matérialistes”, favorisent l'émergence du faux-ego, c'est-à-dire que la confusion gagne.


1-2-29

Le faux-ego s'attache à la terre et aux sens en oubliant l'essence

Tamas est l'énergie qui, en toi, est attachée à la terre, à la matérialité, à l'attachement aux évidences, aux sens. Le faux-ego est composé en partie de cette énergie, cette énergie le fait vivre.


1-2-30

Le revers de la conscience est l'inconscience
L'attachement aux apparences

Il n'y a pas de jour sans nuit, de printemps sans hiver, de conscience sans inconscience. Tout va toujours par paire. La vie est mouvement et le mouvement naît des oppositions, des complémentarités, des paires opposées. C'est le principe du yin et du yang.

1-2-31

Les apparences attirent tant et pourtant
La conscience venue il ne reste plus qu'elle

Le pratiquant assidu, quand il voit sa conscience approfondie voit L'Unité dans le multiple; ainsi même dans le monde, théâtre de notre accomplissement, lieu de La Lilà de L'Un (son jeu) quand la conscience vient il ne reste qu'elle.


1-2-32

L'attachement est fait de désirs ardents et sans fin
Qui t'enchaînent aux fruits de tes actes

Les désirs sont des chaînes qu'il ne faut pas confondre avec les besoins. Les besoins sont légitimes, les désirs non. Si tu as besoin de manger, mange mais consommer du caviar, est-ce répondre à ce besoin de se nourrir ou à un désir de jouissance ? Quand la jouissance n'a pas d’impact négatif sur soi-même et/ou sur les autres et l'environnement il n'est pas proscrit absolument de s'y adonner mais bien souvent l'assouvissement des désirs et/ou la frustration du non-assouvissement ont un impact négatif.

Les fruit des actes sont ceux de la loi d'action-réaction. Ce que tu fais en étant dans la confusion, hors de la conscience entraîne du karma. Seul le non-agir, ou l'action dans la conscience (le service) n'entraîne pas de karma.


1-2-33

Le faux-ego impose à l'âme le poids des sens
Qu'il garde tournés au-dehors

Le faux-ego est généré par l'absence de conscience, par l'ignorance, la nescience, la confusion. C'est l'ego sans maître. Les sens de notre corps, tournés vers l'extérieur, ont leur utilité mais ils ne devraient pas être uniquement tournés vers les choses, le multiple, l'illusion de l'éphémère. Ces sens peuvent être tournés vers l'intérieur, par certaines techniques de méditation. L'esprit sous l'unique emprise du faux-ego garde ses sens toujours tournés vers l'extérieur et c'est ce qui provoque la souffrance de la confusion.